Régis le caviste | 13/20

Comme son nom l’indique, le restaurant Régis le caviste propose un vaste choix de bouteilles de vin. Près d’une centaine pour être plus précis, issus de quasiment toutes les régions Françaises, dont un choix sympa de ½ bouteilles pour les plus raisonnables (même si ces derniers ne faisaient visiblement pas partie de la clientèle ce jour-là…)

 

Mais ce n’est pas tout, puisque la table est aussi à la hauteur de la cave : Une cuisine de bistrot simple et classique, mais bien exécutée.

Pour accompagner note Château Neuf du Pape Ch La Gardine ’04 « Peur Bleue » – pas ce qu’il y a de plus léger pour un midi, mais passons-, il nous fallait commencer par la planche de Charcuterie. Honnête jambon cru, excellente rosette, mortadelle un peu grasse mais rillettes fondantes, cette entrée est définitivement à partager à deux car très copieuse.

C’est après que les choses sérieuses ont commencé, puisqu’une des spécialités de la maison est l’Eclaté d’Andouillette aux cèpes et girolles.

Effectivement, vous est servie une andouillette sans sa peau, dont l’intérieur a été légèrement grillé. Par-dessus, quelques champignons et une compotée d’oignons sous une coulée de sauce à base de crème fraîche et moutarde. Excellent pour mon régime donc, mais surtout savoureux. Les morceaux d’andouillette ne sont pas gras (si si…) et la sauce juste relevée.

 

Régis, une bonne halte pour un déjeuner arrosé, surtout si vous n’avez rien à faire l’après-midi  qui suit à part une sieste.

 

Régis le caviste, 37 rue Washington, 75008 Paris, T. : 01 42 89 10 97, sur le plan

 

regis le caviste

regis le caviste

regis le caviste

 

Bu sur le web

Une fois n’est pas coutume, je voulais vous faire part d’un excellent Blog relativement récent appelé Bu sur le web.

Il est édité par une passionnée de vin -Aurélia Filion- qui a pour particularité de se filmer pendant ses dégustations. On découvre ainsi ses réactions et sensations « en direct », leurs  descriptions étant joyeusement étayées par ses expressions ou mimiques …

C’est en fait comme si vous aviez un sommelier à votre table, mais sans le coté cérémonieux ou parfois pompeux. Le vocabulaire employé est simple, accessible et juste, parfois même drôle.

Ha oui, j’oubliais, la majorité des vins testés sont Français ou Européens, mais ce blog est Francophone Canadien. Vous aurez donc en prime de belles expressions « locales » relatives à la dégustation.

Toutes les vidéos sur busurleweb et sa dernière dégustation, le Frappato de chez A. Occhipinti :