Thiptara et Mei Jiang, The Peninsula Bangkok

L’hôtel Peninsula de Bangkok est un des plus réputé de la ville, tant par sa situation idéale sur le fleuve que par la qualité de ses prestations et services.

Au delà d’un impressionnant petit déjeuner, ses deux principaux restaurants sont le Thiptara, proposant une cuisine Thaïlandaise, et le gastronomique Chinois, le Mei Jiang.

Le premier a l’avantage d’être sur la terrasse de l’hôtel, avec une vue magnifique sur le fleuve.

Restaurant Thiptara Peninsula Bangkok
Restaurant Thiptara Peninsula Bangkok 2

Voici ce que nous avons pu y déguster :

Restaurant Thiptara Peninsula Bangkok 3
Restaurant Thiptara Peninsula Bangkok 4
Som Tum : Salade de Papaye, crevettes séchées, noix de cajou et tomates. Un des classiques ici, frais, relevé et parfumé.

Restaurant Thiptara Peninsula Bangkok 5
Restaurant Thiptara Peninsula Bangkok 6
Yum Nua Yang : Rumsteak de Waguy Australien et petits légumes. Un plat très épicé mais avec tout de même des saveurs bien distinctes comme la citronnelle, l’ail et une pointe d’acidité, et un bœuf fondant.

Restaurant Thiptara Peninsula Bangkok 7
Restaurant Thiptara Peninsula Bangkok 8
Poo Nim Thod Ka Prao Grob : Crabe mou et basilic frit, sauce chili. Une friture légère pour ce petit crustacé qui se mange entièrement.

Restaurant Thiptara Peninsula Bangkok 9
Restaurant Thiptara Peninsula Bangkok 10
Gaeng Phed Ped Yang : Curry de canard rôti et basilique doux. Plat rafiné, la encore aux multiples parfums : Très relevé, mais adoucit par de mini aubergines locales à peine plus grosses que nos petits pois légèrement amères et de petites aubergines ressemblant à des tomates vertes

Restaurant Thiptara Peninsula Bangkok 11
Kluey Thod Ice-Cream Ka-Thi : Beignets de bananes et glace à la noix de coco, avec son petit pot de miel. Dessert lui aussi très répandu en Thaïlande.

Une cuisine épicée, certes, mais à la grande différence de ce que nous pouvons trouver en France, jamais au détriment des autres saveurs qui parfument les plats. Elles sont toujours nombreuses et parfaitement identifiables.

L’autre restaurant offre une cuisine Chinoise classique, avec des plats comme la soupe de nid d’hirondelles ou l’œuf de 1000 ans, et un choix important de Dim Sum.
Faute de temps, nous nous sommes concentrés sur le Canard laqué en 2 services.

Restaurant Mei Jiang Peninsula Bangkok
Ce dernier est découpé en salle par un maitre d’hôtel, qui prend soin de lever les filets et toute la peau craquante.

Restaurant Mei Jiang Peninsula Bangkok 2
Restaurant Mei Jiang Peninsula Bangkok 3

Pour accompagner, une feuille de riz, de la cébette, du concombre et la fameuse sauce sucrée.
Restaurant Mei Jiang Peninsula Bangkok 4
L’objectif et de faire une sorte de nem à déguster avec les doigts.

Restaurant Mei Jiang Peninsula Bangkok 5

Le résultat est vraiment excellent; Le voici en vidéo, avec une démonstration du maitre d’hotel.

[youtube width= »580″ height= »326″ video_id= »AC86g3Xm0fY »]
 
[youtube width= »580″ height= »326″ video_id= »K1LUHtOf37I »]

Restaurant Mei Jiang Peninsula Bangkok 6
Le reste du canard servi en sauce est moins intéressant, mais fort honorable tout de même.

Service impeccable, très bel art de la table et plats appétissants que j’ai pu voir passer vers les autres tables : je regrette simplement de ne pas avoir eu l’occasion de tester plus de plats de la carte très importante.

Restaurant Mei Jiang Peninsula Bangkok 7

Hôtel Peninsula, 333 Charoennakorn Rd, Klongsan, Bangkok 10600, Thaïlande
Le site internet

Hotel Peninsula Bangkok

Oth Sombath | 14/20

Un déj boulot rapide chez Oth Sombath il y a quelques jours…

 

Accueil poli et souriant, déco apaisante épurée et moderne (ça rappelle certains films SF futuristes fin des 70’s début ’80…) et service rapide.

 

Pas le temps d’essayer les plats aux noms attirants de la carte, nous optons pour le menu :

 

Tartare de Thon (albacore bien sûr) aux épices Thai : Belle portion circulaire de Thon coupé au couteau sur un lit de salade hachée. Frais, parfumé, savoureux, avec un léger croquant du à quelques champignons blancs Thai concassés.

Puis un émincé de bœuf sauté, accompagné d’un plat de fines nouilles et pousses de soja. Le bœuf est de premier choix, fondant et cuit comme demandé et la sauce longue en bouche.  Simple et réussi.

 

Ajoutez à cela un verre de Faugères ’06 Château Peyregrandes fuité, et vous obtenez un repas vite fait / bien fait à tarif maitrisé.

 

Ça doit valoir le coup de prendre le temps d’essayer les spécialités qui ont fait la réputation de ce Chef.

 

 

Oth Sombath, 184 rue du Fbg Saint-Honoré, 75008 Paris, T. : 01 42 56 55 55, sur le plan

Leur site Internet

 

Oth Sombath

Oth Sombath

Oth Sombath

Oth Sombath

Oth Sombath

Oth Sombath

Oth Sombath

Mme Shawn | 12/20

Avec ses 4 restaurants Thaïlandais à Paris, Mme Shawn est connue pour son accueil, une décoration Thaï contemporaine et le bon rapport Q/P de sa carte.

Effectivement, nous avons été bien reçu et servi, la carte est très variée et les formules le midi commencent à 12 €

 

Pour le reste, c’est correct : En entrée, l’assortiment pour 2 est inégal ; Les beignets de crevette (Tod Man Kung) et émincés de poulet (Kai Ho Baiteny) sont  goûteux pour l’un, moelleux et savoureux pour l’autre, mais les ballotins, nems et brochettes de poulet ne présentent pas un grand intérêt gustatif.

Coté plats, une autre spécialité sont les larmes du tigre (Neua Kra Ta), un filet de bœuf mariné (citronnelle et soja) et émincé servi sur une plaque chauffante. Joliment présenté, mais aux saveurs pas assez marquées pour un Thai. Enfin, le riz Thai sauté était un peu mou et donc pas assez sauté…

 

Attention, même si la salle est très bruyante, l’adresse du XVIe se remplit très tôt le midi, et pas de réservation possible.

 

Mme Schawn, 28 rue Duret, 75016 Paris. T. : 01 45 00 45 20

 

 

mme shawn2

mme shawn

mme shawn3

mme shawn4