L’Atelier Etoile, Joel Robuchon | 15/20

Diner improvisé dans une des succursales du chef Joel Robuchon, dont celle de Saint Germain a récemment été classée meilleur restaurant Français et 12eme au monde (50 Best).

Situé au sous sol du Drugstore Publicis, lumière tamisée et ambiance scénarisée le long du grand bar en U autour des cuisines. Pas de résa, donc 1h d’attente.

 

Une carte très longue de tapas divers et très variés, de brochettes et de plats. Plus de 50 au total, plus un menu dégustation.

Nous optons pour une formule 4 tapas chacun, sur les conseils de notre barman serveur.

 L'atelier Joel Robuchon Etoile

 

En amuse bouche, une crème légère de fois gras, réduction de porto et écume de parmesan

 L'atelier Joel Robuchon Etoile

L'atelier Joel Robuchon Etoile

 

Belle portion de barbue cuite parfaitement, accompagnée de poivrons, oignons et févettes et d’un jus au chorizo relevé et bien lié. Savoureux et riche.

L'atelier Joel Robuchon Etoile

L'atelier Joel Robuchon Etoile

 

Carpaccio de daurade, un peu trop assaisonnée.

 L'atelier Joel Robuchon Etoile

 

Les légumes de saison, aux cuissons inégalement précises.

 L'atelier Joel Robuchon Etoile

L'atelier Joel Robuchon Etoile

 

Minuscule portion de Balck Cod (1cm épaisseur, 33€) sur une mousseline de Daikon. Belle association du suave du poisson avec la légère amertume du légume, mais qui disparaît vite au profit d’une présence trop forte de ce dernier. On termine sur une sensation de velouté de navet qui n’aurait du être la que pour sublimer ce super poisson.

 L'atelier Joel Robuchon Etoile

L'atelier Joel Robuchon Etoile

 

Ris de veau excellemment rôti sur un jus court et puissant accompagné d’un surprenant nem de romaine farci aux oignons confits.

 L'atelier Joel Robuchon Etoile

L'atelier Joel Robuchon Etoile

 

Premier service des côtelettes d’agneau de lait : Demandées saignantes et arrivées à point, les cuisines ont insisté pour nous les refaire, et la deuxième assiette était pour le coup conforme à nos attentes : Un beau produit accompagné de son jus légèrement aillé.

 L'atelier Joel Robuchon Etoile

 

La fameuse purée, aux proportions de beurre toujours impressionnantes.

 L'atelier Joel Robuchon Etoile

 

Cailles caramélisées

  L'atelier Joel Robuchon Etoile

L'atelier Joel Robuchon Etoile

 

Ayant fait part de nos déconvenues aux Directeur, ce dernier a insisté pour nous offrir ce joli dessert : Une crème fruit de la passion sous une granité de rhum, coiffée d’un mousse très onctueuse à la noix de coco. Simple et rafraichissante.

 

La carte des vins est un peu stratosphérique et le fait d’avoir réalisé que le verre de Condrieu -somme toute banal- qui nous avait été proposé a l’apéro pour patienter était facturé 35€ ont un peu calmé nos ardeurs. Nous nous sommes donc contentés de quelques verres plus  « raisonnables ».

 

Un service affable mais approximatif : Il a fallu que nous souhaitions les commander pour apprendre que 3 des brochettes de poissons (sur 4) n’étaient pas disponibles, 60 (soixante) minutes d’attente entre le premier tapas et le 2eme ou encore nos voisins de droite dont la commande n’à visiblement pas été comprise (menu servi au lieu d’un choix à la carte) ; et des plats mieux réussis que d’autres, donc inégaux. Le contraire serait de toutes façons étonnant compte tenu de leur nombre affiché.

 

C’est triste à dire, mais je comprends que la quasi totalité des couverts ce soir la étaient des touristes.

 

Two stars peut être, mais certainement pas Deux mac’.

 

L’Atelier Etoile, 133 ave des Champs Elysées, 75008 paris, T. : 01 47 23 75 75, sur le plan

Le site internet

 

L'atelier Joel Robuchon Etoile

L'atelier Joel Robuchon Etoile

L'atelier Joel Robuchon Etoile

L'atelier Joel Robuchon Etoile