Le Bistrot de la Marine de Jacques Maximin à Cagnes

Le bistrot de la Marine de Jacques Maximin est enfin ouvert, et c’est depuis que j’en avais parlé une première fois au mois d’août ici que j’avais envie d’y aller.

J’avais patienté en allant chez Rech, dont le Chef supervisait la carte, mais un week-end sur la côte me permit d’aller dans son nouvel établissement.

 

Un restaurant d’une 50n de couverts (et le double en terrasse) entièrement rénové et une déco résolument bistrot, mais avec tout de même de superbes tableaux et litho originaux des grands maîtres de l’art contemporain qui trônaient jadis dans son restaurant de Vence.

 

Accueil sympathique et sans chichi de son épouse qui nous confirme que le maestro est bien la en cuisine, prêt à envoyer…

 

Si j’avais l’occasion d’y aller régulièrement, je me serais sans doute laissé tenter par le menu très attractif à 24€ (E,P ou P,D), mais le choix de la carte nous a rapidement attiré…

 

Pour commencer, la salade de rougets aux artichauts et macaronis : Un lit de petites Penne, dès de tomates et quelques cœurs d’artichauts dans une vinaigrette légère. Dessus, 3 superbes filets de rougets tièdes, à peine cuits et d’une fraîcheur incroyable. Simple, mais top…

J’ai aussi goûté le Haddock salade « belle niçoise » : Des tranches de ce poisson fumé posé sur une fine couche de mirepoix de légumes de la région :  poivrons, aubergine, courgettes, assaisonnées d’une vinaigrette au sésame. Magique.

 

A suivre, des encornets grillés, chorizo de Jabugo et cocos frais. Une généreuse portion d’encornets coupés, juste grillés et très bien assaisonnés. Dans le fond de l’assiette creuse, des cocos et morceaux de Jabugo avec quelques petits dés de carottes, dans une sorte de jus de cuisson très bien relevé. Un plat qui a du peps et une longueur en bouche exceptionnelle.

 

En dessert, le Millefeuille : La crème pâtissière vanillée est à la fois consistante et légère, à la texture proche d’une glace onctueuse. Mais c'est le feuilletage qui est merveilleux : Parfaitement cuit, le chef a eu le génie de finement caraméliser les deux cotés de chaque tranche de feuilletage. Cette impression de feuillantine ajoute encore du croquant à ce dessert parfaitement équilibré en sucre.

 

Tout cela servi en rythme, extrêmement bien présenté et à parfaite température.

 

Une carte des vins qui s’étoffera vraisemblablement au fil du temps, et dans laquelle nous avons pioché un Saint Veran ’07 D. Vincent Girardin vielles vignes (48€) fruité et juste sur tous nos plats.

 

Si vous êtes dans la région, c’est le moment de vous faire plaisir autour d'une pêche de première qualité et de produits sublimés chez un des chefs les plus talentueux de France : He’s back !

 

Exceptionnellement, pas de note attribuée à ce restaurant, que je place en Hors Catégorie… !

 


 

Le Bistrot de la Marine, 96 promenade de la plage, 06800 Cagnes-su-mer, T.: 04 93 26 43 46

Le site Internet

 

Bistrot de la marine

Bistrot de la marine

Bistrot de la marine

Bistrot de la marine

Bistrot de la marine

Le Bistrot de la Marine au Cros-de-Cagnes

Je viens d'avoir la confirmation de l'ouverture très prochaine d'un restaurant par, je le répète, le plus grand chef Français : Jacques Maximin.

Son ancien second à Vence, Laurent P. vient de m'envoyer l'url de son site en cours de construction, en réaction à mon précédent message sur le sujet : 

 

Le Bistrot de la Marine

 

Comptez sur moi pour que mon prochain article sur le sujet vous donne au pire l'annonce de la date d'ouverture du Bistrot de la Marine, et au mieux mes premières impressions après avoir (re)testé la cuisine magique de Jacques Maximin.

 

Jacques Maximin, Le Bistrot de la Marine, 96 promenade de la plage, 06800 Cagnes/mer, T.: 04 93 26 43 46

Jacques Maximin au Cros de Cagnes

Et oui, voici peut être un scoop glané lors de mon dernier séjour dans le sud… Il semble que Jacques Maximin, le plus grand chef Français (si si), rempile et s’apprête à ouvrir un nouvel établissement au Cros de Cagnes…

Si certains d’entre vous ont pu goûté sa cuisine du Chanteclerc, celle qu’il preparait sur une scène d’un Théâtre à Nice (avec lever de rideau sous applaudissements en fin de repas), chez lui à Vence ou plus récemment chez Rech à Paris, vous saurez de quoi je parle lorsque j’écris que Jacques Maximin est une icône de la cuisine Française.

Plus d’infos dès que possible, mais nul doute que cette adresse sera une des plus courues de la Cote d’Azur….