L’Epicuriste | 14/20

A la recherche d’une table sympa pour un déjeuner rapide dans le quartier Montparnasse, nous nous sommes fait conseillés l’Epicuriste dont les propriétaires possèdent un cv solide.

Encore un bistrot avec la cuisine ouverte en fond de salle, composé d’une seule salle dans les tons chocolat et aux tables relativement espacées. Service efficace, pro et précis, sans doute très sympathique si nous avions eu loisir d’en profiter.

 

Restaurant L'Epicuriste

Restaurant L'Epicuriste

Entrée originale, poulpe marinés et pied de cochon grillé. Assiette copieuse, composée de beaux tronçons de poulpes posés sur des aubergines grillées et persillées, et d’une tranche recomposée de pied de cochon grillé. Jolis produits, pour un résultat qui manquait peut être un peu de cohérence pour ne pas dire de liant. 

 

Restaurant L'Epicuriste

Restaurant L'Epicuriste

Restaurant L'Epicuriste

Un des premiers gibiers de la saison, la poitrine de Grouse était trop tentante, même avec un supplément de 14€ sur le menu à 25.

Servie dans un ballotin de lard fumé, elle est accompagnée de divers légumes racine, coings, figues et compotée d’oignons ainsi que de cèpes poêlés et d’un riche bouillon à base d’épeautre et vraisemblablement des carcasses du volatile.

Finesse et richesse du gout, se mariant parfaitement avec l’acidité et le sucré de l’accompagnement.

  

Pas vraiment eu le temps de s’attarder sur la carte des vins qui semblait pourtant intéressante, avec des tarifs raisonnables. Choix intéressant au verre.

 

Bistrot sérieux, cuisine bourgeoise, je me suis laissé dire que le chef aimait travailler le gibier. Il faudra y revenir -le soir par exemple- pour en profiter.

 

L’Epicuriste, 41 Bd Pasteur, 75015 Paris, T. : 01 47 34 15 50, sur le plan

 

Restaurant L'Epicuriste

Restaurant L'Epicuriste

Restaurant L'Epicuriste

 

Le Terroir Parisien | 13/20

Une des dernières tables du Chef désormais Planétaire Yannick Alléno (4 continents, 17 établissements : voir « l’empire » sur le site ici) qui comme son nom l’indique se concentre sur des produits locaux mais surtout des plats que je qualifierais de franco français.

Situé dans un coin de la vaste Maison de la Mutualité, ce bistrot chic contemporain pas très intime ne fait pas dans l’exubérance, malgré une sculpture d’un attrape mouche géant doré à l’entrée.

Dans le fond, ce qui devient désormais un classique, une baie vitrée sur les cuisines surélevées.

 

Restaurant Terroir Parisien

Idéal pour l’apéro, la Planche de Charcuterie irréprochable.

 

Restaurant Terroir Parisien

Restaurant Terroir Parisien

La terrine de foies de volaille est vraiment Top. Des morceaux, du gout et de la finesse.

 

Restaurant Terroir Parisien

Salade de plat de côtes à la vinaigrette : Un dressage basique, mais un excellent assaisonnement.

 

Restaurant Terroir Parisien

Restaurant Terroir Parisien

Viennoise de ris de veau aux câpres : Petite déception sur mon plat, dont la panure était beaucoup trop épaisse. En additionnant les 2 couches, on obtient une quantité similaire au ris dont le gout et la texture en pâtissent.

 

Restaurant Terroir Parisien

Poire de bœuf aux herbes, tourte feuilletée de pommes de terre.

 

Restaurant Terroir Parisien

Tarte aux pommes, glace au caramel beurre salé. Très bonne, saupoudré de crumble pour le croquant, avec une excellente glace truffée de caramel coulant.

 

Dommage que les prix de la carte des vins ne soient pas aussi raisonnables que ceux des mets. Bergerie de l’Hortus ’11 de chez J.Orliac à 52€ (il doit être à 15 chez Nicolas…) toujours très bon et un excellent Crozes Hermitage ’09 « Les Meysonniers » de Chapoutier lui aussi à 52€.

Un vrai bon bistrot Parisien qui élève le niveau, rappelant un peu la cuisine de Camdeborde à l’époque ou il cuisinait et dont la majorité des tables sur ce même créneau devraient s’inspirer. Dommage que le même travail n’ait pas été effectué sur la Cave.

Le Terroir Parisien, 20 Rue Saint-Victor, 75005 Paris, T. : 01 44 31 54 54, sur le plan

Le site internet

 

Restaurant Terroir Parisien

Restaurant Terroir Parisien

Restaurant Terroir Parisien

Restaurant Terroir Parisien

Restaurant Terroir Parisien

Restaurant Terroir Parisien

L’Agapé Bistrot | 16/20

Le duo L. Lapaire et O. Le Franc du restaurant L’Agapé vient d’ouvrir un second établissement, l’Agapé Bistrot.

Déco contemporaine dans les tons de rouge et chocolat, salle tout en longueur et petite terrasse sympathique sur l’Avenue Niel qui n’est pas trop embouteillée en soirée.

Un accueil sympathique et super pro, 6 couverts dressés rapidement sur la table d’hôte et quelques explications du maître des lieux : Nous avions de plus en plus faim…

 

J’ai commencé par le Risotto d’épeautre, œuf Mollet : Un épeautre parfaitement cuit dans un bouillon de légumes, dont le croquant rappelle à merveille celui du riz Italien. Le coté crémeux est obtenu grâce à un peu d’Os à Moelle et les quelques lamelles de champignon de Paris égayent agréablement ce plat. Mais la surprise est venue de l’œuf… Cuit pendant 3h à 36°, il est extrêmement crémeux et fond superbement dans le riz. Le genre de plats qui donne vraiment envie de s’équiper d’un thermoplongeur

 

Puis la cote de veau du Limousin et sa ratatouille. Magnifique pièce de viande de 3cm d’épaisseur, très bien rôtie : Fine croûte à peine caramélisée, et une belle variation de couleur des extérieurs presque blancs vers un cœur rosé. Fondant, goûtu et copieux. Pour l’accompagner, un jus parfaitement réduit et une ratatouille à la consistance d’une brunoise et dont les légumes craquent agréablement en bouche. Le goût de la très fine couche de Parmesan gratiné souligne bien le  tout.

 

Pour finir, le dessert du jour : Un Financier à la poire, caramel de beurre salé et glace chocolat. Pas vraiment diet pour finir, mais tellement bon…

 

Une carte des vins encore courte (le Bistrot a ouvert il y à 3 jours…), mais prometteuse, laissant la part belle à de petit producteurs indépendants, dont de nombreux travaillant en Bio. L’apero sur un vin amusant, tout comme son nom : Chenapan, Domaine de Saurigny (28€) : Un Chenin bio presque pétillant. Idéal pour se rafraîchir les papilles et attaquer un Pouilly Fumé de chez Dagueuneau ’06 (44€). Long en bouche, gras et à parfaite maturité. Bonne surprise ensuite avec un Beaune Village de chez Moillard en ’07, sur la fraîcheur et le fruit.

 

Je ne sais pas comment le Chef du restaurant étoilé l’Agapé s’en sort maintenant sans son second, mais en tout cas, ce dernier semble déjà parfaitement à l’aise à la tête du Bistrot et dans le choix irréprochable de ses produits.

 

L’Agapé Bistrot, 75 avenue Niel, 75017 Paris, T. : 01 42 27 88 44, sur le plan

Pas de site Internet mais une vidéo ici

 

L'Agapé Bistrot

L'Agapé Bistrot

L'Agapé Bistrot

L'Agapé Bistrot

L'Agapé Bistrot

L'Agapé Bistrot