Mini Palais | 14/20

Après plusieurs mois de travaux, le restaurant Le Mini Palais vient de rouvrir sous la houlette d’Eric Frechon.

 

Hauteurs sous plafonds mirifiques, vaste salle cachée par un mur de lambris beige donnant sur une jolie terrasses aux colonnes, moulures et mosaïques fraîchement restaurées : Un très bel endroit qui a su garder un coté Palais/Musée en mariant un mobilier résolument contemporain au cadre chargé d’histoire.

 

Multitude de serveurs souriants et motivés, dont on pardonnera parfois la maladresse liée à la toute récente ouverture et au manque de certaines pièces de l’art de la table pas encore arrivées…

 

Une belle carte « tendance » mais qui ne cède pas à la facilité et encore moins à la médiocrité :

 

En amuse bouche, avec les gougères au fromage montées en soufflé, nous avons partagé une assiette de Jambon Bellota et son pain à la tomate. Rien à redire si ce n’est la portion de Jambon qui pourrait être un peu plus généreuse.

 

En entrée, un admirable plat d’encornets, ail et piment d’Espelette. Les encornets, d’une tendresse et fraîcheur exceptionnelle, sont coupés en fines lamelles, façon tagliatelles : A peine cuits, parfaitement relevés à l’ail et piment, ce plat est très équilibré. Dommage que la présentation, un peu triste et « plate » dans une sorte de ramequin en porcelaine ne soit pas à la hauteur des saveurs.

 

Pour mon plat, j’ai choisi un filet de St Pierre rôti au laurier, caviar d’aubergine aux cèpes. Poisson bien acheté qui aurait mérité 30 secondes de cuisson en moins, à la peau rôtie dans un jus, presque caramélisé. Le caviar d’aubergine est goûteux sans aucune amertume ou arrière-goût grillé que l’on retrouve parfois dans ce légume. Les Cèpes sont selon moi plus présents pour apporter un peu de croquant lié à leur texture que pour leur goût, «étouffé » par l’Aubergine.

 

Pour finir, le Baba géant au Rhum, crème légère à la Vanille. Pour le coup, ce baba est vraiment énorme… Le savarin est très gonflé, léger, aérien, tout comme la chantilly vanillée en son creux… Joliment présenté, avec un bout de cannelle et d’anis étoilé planté dans la crème. Si comme nous vous l’aimez bien « mouillé », n’hésitez pas à demander un peu plus de sirop au Rhum arrangé…

 

Belle cave, dans laquelle nous avons pioché quelques verres de Terradria, un chardonnay vdp Oc ’07 (7€) puissant ainsi qu’une bouteille d’un excellent Saint Joseph ’08 de chez S Montez (49€).

 

Le Mini Palais est une magnifique brasserie, qui ne manquera pas de ravir une clientèle touristique ébahie autant que Parisienne exigeante.  

 

 

Le Mini Palais, avenue Winston Churchill, 75008 Paris, T. : 01 42 56 42 42, sur le plan.

Leur site internet

 

Mini Palais

Mini Palais

Mini Palais

Mini Palais

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.