Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Le Ventre de l’Architecte, Marseille | 16/20

La cité du Fada est une des icones de Marseille, regroupant logements, crèche, hôtel et bien sur un restaurant, entièrement conçue par Lecorbusier

Curieusement situé au 3eme étage de cette barre d’immeuble, la petite salle au mobilier vintage comme il se doit offre un balcon sur lequel il est possible de manger, les jours sans Mistral. C’était le cas, nous avons donc pu profiter des Iles du Frioul en ligne de mire.

Mais le vrai spectacle allait plutôt se jouer dans l’assiette, autour du menu carte blanche du jour.

 Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Pour commencer, un bouillon de coquille d’huitre, crevettes grises, ananas et grenade agrémentés de petits cube de harengs fumé & de gelée citronnée. Joli, parfumé et vif, idéal pour une mise en bouche.

 

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Huitre Gillardeau No2, feuille d’huitre, fruit de la passion et crumble d’épice. Belle entrée, ou l’huitre s’exprime parfaitement entre l’acidité du fruit et l’épicé du crumble.

 

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Œuf 63°, poussière de fruits secs, mousse de topinambour et crème de noisette. Une saveur de noisette puissante pour ne pas dire surprenante et malgré un œuf légèrement trop cuit (et donc pas coulant), le résultat de l’ensemble procure une super texture et une belle association de saveurs.

 

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Une jolie assiette où se côtoient une langoustine juste rôtie au beurre d’Espelette sous une gelée de manioc au gruau de cacao, un jus de framboise et une pommade aux saveurs marines. Cette dernière est parfaite, avec un coté croquant sous la dent du à des œufs de poissons volants, mais je suis passé un peu a coté de son association avec la langoustine, qui se suffisait presque à elle même.

 

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Saumon sauvage extrêmement bien cuit et savoureux, crème de pistache et une superbe glace au wasabi (qui n’a rien à envier à celle de W Le Deuil). Les feuilles d’amarante apportent une fraicheur juste, mais j’ai trouvé la tuile de parmesan un peu agressive sur l’ensemble.

 

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Palourdes, neige de choux fleur et kombava, pommade au raifort et chips de patate douce. Frais avec une agréable pointe d’amertume, le tout rehaussé (balayé ?) par un jus de suc de volaille émulsionné. Je pense qu’une pointe aurait suffit, tant ce dernier était puissant sur le coquillage.

 

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Encornet brulé au satay, carotte coco sésame, purée de panais clémentine et lait fumé au haddock. Le plat que j’ai préféré : Un encornet parfaitement relevé, adouci par la purée, le tout dans une onctuosité apportée par l’émulsion de lait. Moins convaincu par la carotte, mais un vrai grand plat.

 

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Pigeon, condiment datte agneau et jus framboise harissa. Rien à dire sur le pigeon dont la photo devrait être assez éloquente quand à sa cuisson, mais une super association du sucré de la datte avec l’agneau et l’acidité légèrement pimentée du jus.

 

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Crème au safran, glace et palet chocolat et piment d’Espelette. Super.

 

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

Sorbet citron vert gingembre, crumble de sésame noir, émulsion goyave et pommade citron vert basilique. L’ensemble est vraiment très très réussi et super équilibré. Impeccable pour finir ce repas.

 

Une carte des vins classique dans laquelle nous avions pioché un sympathique Côtes de Provence blanc Pas du Cerf « Rocher des Croix » (45€)

 

Certaines associations pourraient être simplifiées, même si il faut reconnaitre que le menu carte Blanche que nous avons choisi change tous les jours et donc évolue sans cesse : Le Chef Alexandre Mazzia est indéniablement très talentueux, et a certainement du mérite à envoyer une cuisine aussi variée, colorée et savoureuse dans un endroit qui n’as pas réellement été conçu pour.

Dépêchez vous d’aller tenter l’expérience dans ce lieu très particulier tant que ce chef est encore la. Il devrait -semble t-il- se diriger vers un autre établissement plus à la mesure de ses ambitions culinaires.

 

Le ventre de l’Architecte, Cité Radieuse, 280 Bd Michelet – 13000 Marseille, T. :  04 91 16 78 23

Le site internet

 

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

 

Restaurant Le ventre de l'architecte, Marseille

La vue du balcon

 

Une réflexion sur « Le Ventre de l’Architecte, Marseille | 16/20 »

  1. ça donne envie !
    Comme d'habitude, les photos et les commentaires font saliver et invitent à découvrir les talents du chef lors d'un prochain passage à Marseille.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.