Le Roscanvec – Vannes | 16/20

A chaque séjour à Vannes, j’essaye d’aller dîner au Roscanvec, ou le chef T. Seychelles fait des merveilles dans sa minuscule cuisine tout en longueur…

 

Dans une bâtisse ancienne du centre de Vannes aux rues piétonnes, une mini salle au Rdc et la salle principale à l’étage ont récemment été rénovées et la décoration aujourd’hui est plus simple et contemporaine. Si le temps le permet, n’hésitez pas à dîner dehors ou quelques tables sont parfois dressées.

 

J’ai commencé par le Cœur de Cabillaud, haricots coco et crème de crustacés. Un morceau de cabillaud pris dans sa belle épaisseur, tendre et encore nacré à cœur, posé sur une mousse légère de coco et tout juste arrosé d’un jus de crustacés léger, parfumé et parfaitement iodé. C’est beau la Bretagne….

 

A suivre, un suprême de pintade cuit à basse température, accompagné de légumes de saison et posé sur une superbe sauce gastrique.  La pintade est extrêmement moelleuse, les petits navets, carottes et pois gourmands croquant et la sauce gastrique dégage de doux parfums d’agrumes qui ont vraisemblablement marinés dedans. La petite touche qui rend ce plat vraiment intéressant est la tombée de petits dès d’anguille dont le fumet s’accorde au plus juste avec le sucré/acide de la sauce.

 

La dernière bonne surprise est venue du Vacherin contemporain : Une brunoise de mangue, kiwi et un autre fruit exotique dont le nom m’échappe, entouré d’une feuille de sucre blanche et surtout d’une quenelle de glace au sésame noir : Superbe contraste des couleurs dans le service Coquet Hémisphère, désormais classique mais toujours aussi beau. La richesse du sésame noir est ici atténuée par ces fruits juste acides.

 

Une belle carte des vins dans laquelle nous avons pioché un sympathique et ensoleillé Coteaux du Languedoc ‘07 « Les Agrunelles » Mas Haut Buis de Chez O. Jeantet (48€), suivi d’un excellent Saint Aubin ’06 1er cru « Les Castets » de chez H & O Lamy, vif et plein de fraîcheur (59€).

 

Un peu trop d’attente tout de même liée à un service assez vite débordé, sans doute à cause de la configuration des salles, apéritifs préparés au sous sol et cave à vin à l’étage… Mais bon, pour nous c’était les vacances…

 

Si vous cherchez une cuisine originale, joliment présentée et réussie à Vannes, vous pouvez vous attabler les yeux fermés au Roscanvec, dont la carte propose aussi des menus allant de 25 à 60 €. 

 

Le Roscanvec, 17 rue des Halles, 56000 Vannes, T. : 02 97 47 15 96

Leur site internet

 

 

Roscanvec

Roscanvec

Roscanvec

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.