Restaurant L'Auberge du 15

L’Auberge du 15

Depuis quelques semaines, c’est le chef Yoshi Morie qui a pris les commandes des cuisines du restaurant l’Auberge du 15, en binôme avec le chef propriétaire Nicolas Castelet.

Déco d’auberge traditionnelle et cossue, art de la table bourgeois chic et service par le propriétaire lui même qui profite de la montée en puissance de son nouveau chef pour passer un peu de temps en salle avec les clients.

Nous partons sur le menu en 7 services.

Restaurant L'Auberge du 15
Restaurant L'Auberge du 15
Ventrèche de bonite quasi crue, tout juste fumée avec une gelée d’agrume et un bouillon épais obtenu à partir des cosses de petits pois. Une très belle entrée en matières, douce, fine et longue en bouche

Restaurant L'Auberge du 15
Restaurant L'Auberge du 15
Restaurant L'Auberge du 15
Le foie gras de canard, accompagné d’un sirop de berce confite et d’une poudre de brioche, servit avec une émulsion à la brioche. Assiette très parfumée, notamment grâce à un poivre jamaïcain et une pointe d’oxalis

Restaurant L'Auberge du 15
Restaurant L'Auberge du 15
Tartare de veau assaisonné grâce au caviar, avec une asperge blanche en mousse ainsi que pochée au thé fumé, agrémenté de quelques pointes d’asperges vertes et d’une feuille d’huitre. Association audacieuse, dont la maitrise du dosage des différents ingrédients assure la réussite : Ca claque, c’est frais et léger.

Restaurant L'Auberge du 15
Restaurant L'Auberge du 15
La lotte, avec quelques PdT de l’ile de Ré et une feuille d’arroche sur un bouillon de ciboulail. Sans parler de la PdT fondante, la pointe de piquant apportée par le bouillon sied parfaitement à ce poisson qui tolère bien les jus relevés.

Restaurant L'Auberge du 15
Restaurant L'Auberge du 15
Un très beau pigeon sur son jus court et corsé par la cardamome et quelques légumes croquant. Désormais un classique sur de nombreuses tables, mais dont je ne me lasse absolument pas.

Restaurant L'Auberge du 15
Généreuse tranche de Saint Nectaire et confiture de sureaux.

Restaurant L'Auberge du 15
Restaurant L'Auberge du 15
Marquise au chocolat, avec un sabayon au Kirsch et une glace vanille puissante : un très bon accord sur lequel il n’y a rien a redire.

Restaurant L'Auberge du 15
Restaurant L'Auberge du 15
Pour terminer, le fameux sirop de tagètes dont Yoshi avait bien voulu me communiquer la recette (ici) mais cette fois parfumé au safran, avec un sorbet ananas. Superbe.

Belle carte des vins dans laquelle il est aisé de se faire plaisir si l’on est amateur d’étiquettes. Nous avons dégusté plusieurs Montlouis sur Loire Le Rocher des Violettes cuvée de la Negrette ‘11 (42€) dont une superbe en ’05, ainsi qu’un magnifique Chinon Varennes du Grand Clos ’08 de chez Charles Joguet (66€).

Des assiettes toujours très recherchées, construites et complexes qui cachent souvent des ingrédients, herbes ou jus inattendus mais systématiquement opportuns font que je suis définitivement fan de la cuisine de ce chef.
Ajouté au parfait accueil du sympathique maitre des lieux, l’Auberge du 15 est bien plus que son nom l’indique : Une vraie halte gastronomique.

L’Auberge du 15, 15 rue de la Santé, 75013 Paris, T. : 01 47 07 07 45, sur le plan
Le site internet

Restaurant L'Auberge du 15
Restaurant L'Auberge du 15

3 réflexions au sujet de « L’Auberge du 15 »

  1. Bonjour

    Si je comprends bien, Yoshi Morie a quitté Encore moins d’un an après l’ouverture de ce lieu ?!!.

    Quelle nouvelle de ce restaurant de ce fait.

    Eric GRANJON

  2. Bonjour,
    Oui, Yoshi a quitté Encore.
    Un nouveau chef l’a remplacé, et je crois qu’il était avant chez Table de Bruno Verjus, mais je n’en suis pas certain

  3. Mashahide Ikuta sans doute.

    Espérons qu’il y soit plus heureux de le chef précédent dont la cuisine était remarquable, à l’inverse de sa bonne humeur !!

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.