La Villa | 12/20

Le restaurant lounge récemment rénové La Villa est un magnifique établissement proche de l’Arc de triomphe, derrière les Champs :

Terrasse digne d’un yacht, piano bar chaleureux, bar tamisé et salle principale du restaurant digne du dernier endroit New Yorkais branché : Les propriétaires n’ont pas lésiné sur la déco, sobre, chic et de bon goût.

 

Pourquoi alors, comme souvent dans notre belle capitale, il semble impossible de faire concilier le fond et la forme quand il s’agit de gastronomie…. ?

 

Soft Shell de crabe sur son guacamole : J’adore  en général ce plat, que l’on ne trouve pas partout et dont je ne sais même pas ou se procurer ces crabes à la carapace encore tendre pour pouvoir la croquer avec la chair. Seulement ici, la tempura était beaucoup trop épaisse et grasse de l’huile de cuisson. La purée d’avocat qui l’accompagnait  était quelconque, et pas assez relevée.

 

Embaucher des Mannequins en lieu et place des serveuses, c’est (très) joli, ça aiguise peut-être l’appétit des clients, mais c’est malheureusement au détriment du service :

 

       « Je suis désolé, mais suite à un problème en cuisine, nous ne pouvons vous servir votre filet de Saint Pierre » (toutes façons, un filet de St Pierre en plat du jour à 21€, vu les prix du reste de la carte, j’avais trouvé ça un peu étrange…). « Je vous propose à la place un filet d’E ???gon »

       « Cela arrive, mais j’aurais quand même préféré que vous me le disiez plus tôt, alors que la commande est passée depuis 45min ». Agacé et pressé, j’accepte, sans être très sûr d’avoir bien saisi  de quel poisson il s’agissait… 1 minute après :

       « Voici Monsieur, votre filet d’Estragon »

       « Mon filet de quoi ? Vous êtes sure… ? »

       « Oui, un filet d’Estragon »

       « Ca ne serait pas plutôt un filet d’ESPADON… ? »

 

Que dire de plus…. ? Qu’il était tendre mais pas assez cuit dans la partie de la tranche la plus épaisse, que les poivrons qui l’accompagnaient étaient savoureux, mais la aussi, que le tout baignait un peu trop dans l’huile. Tout comme les haricots verts en accompagnement ou (décidément) les frites trop grasses de mon vis-à-vis…

Suite à mes remarques, le Beau Gosse Directeur nous à tout de même offert le café…

 

Espérons que les propriétaires, pourtant des habitués  des nuits Parisiennes, sauront rectifier le tir et proposer un service et une gastronomie que ce lieu mérite.

 

La Villa,  37 avenue de Friedland, 75008 Paris, T. : 01 82 28 75 08, sur le plan

De belles photos sur leur site Internet

 

La villa

La villa

La villaLa villa

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.