La Régalade Saint-Honoré | 14/20

La Régalade est un des premiers bistrot-gastro que j’ai fait à Paris il y a 15 ans (les menus qui ont fait la réputation de Y. Camedeborde coûtaient à peine plus de 100 Francs…) ; C’est donc avec une certaine émotion que j’ai testé le nouvel établissement de B. Doucet, cette fois rue Saint Honoré, en profitant de la période estivale calme pour y obtenir une table.

 

Une petite salle optimisée, une décoration assez simple (en cours de finition… ?), et un bar à coté duquel trône une belle machine à trancher les jambon. Pas de chichi, tout comme pour le service franc et pressé.

 

Nous avons tout d’abord goûté une Soupe glacée de tomates au piment d’Espelette, cœur de sucrine au Parmesan et gambas rôties.  Rien à dire sur les belles gambas mais une mention spéciale pour cette sorte de gaspacho consistant, long en bouche et parfaitement assaisonné accompagné de quelques feuilles de ciboulette, persil et coriandre. Ajoutez à cela quelques minis croûtons de pain, un peu de parmesan et des cœurs de sucrine croquante et vous obtenez une superbe entrée rafraîchissante.

 

En entrée, les petites lasagnes de légumes confits, mozzarella di Buffala, jambon cru et basilic : D’excellents légumes rôtis/confits, mais dont la fine pâte  qui les enrobait aurait mérité de cuire quelques secondes de moins.  De bons parfums du Sud, équilibrés, mais sur lesquels la présence d’effiloché de noix de jambon -excellente au demeurant-, n’apporte rien.

 

J’ai ensuite succombé à la poitrine de cochon fermier, couenne croustillante et lentilles vertes du Puy. Un beau morceau de poitrine, dont les différentes couches grillées, grasses et fondantes apportent un plaisir en bouche indéniable. Quelques lentilles façons petit-salé et de belles petites girolles dans un jus. La encore, rien à dire sur ce plat classique mais bien exécuté avec de bons produits.

Je regrette seulement que parmi les 3 autres plats choisis ce soir la à notre table, 2 avaient aussi pour accompagnement des petites girolles. J’adore ça, mais il est juste dommage que le choix n’ait pas été un peu plus varié.

 

Je ne pouvais partir sans goûter le Soufflé chaud au Grand-Marnier (je ne suis pas trop "riz au lait"…): Apres l’attente habituelle liée à ce type de dessert, un impressionnant soufflé, tant il avait bien monté (4-5 cm… ?), m’a été servi : Pas trop sucré ni trop alcoolisé, le savant dosage de la crème pâtissière et des œuf en neige avait été malheureusement trop fait au détriment de ces derniers : à peine, mais quand même : Je suis sur que les autres soirs, ce dessert est encore plus réussi.

 

Une belle carte des vins, parmi laquelle nous avons pu savourer un excellent Marsanay ‘07 Guyot Montagne, minéral et frais (38€), puis un fidèle Pessac Léognan ‘02 Château la Louvière (65€) avec lequel on est rarement déçu tant il est équilibré et régulier.

 

 

Une belle carte orchestrée ce soir la par le second, Mathieu Espagnacq, passé par d’autres maisons sérieuses comme Thoumieux : Le Chef B. Doucet peut être tranquille lorsqu’il est à ses autres fourneaux.

 

 

La Régalade Saint-Honoré, 123 rue Saint-Honoré, 75001 Paris, T. : 01 42 21 92 40, sur le plan

 

La Régalade Saint Honoré

La Régalade Saint Honoré

La Régalade Saint Honoré

La Régalade Saint Honoré

 

 

 

4 réflexions au sujet de « La Régalade Saint-Honoré | 14/20 »

  1. Personnellement, j'ai aussi adoré mon diner à la Régalade et c'est un restaurant que je recommande fortement à tous mes amis ! Dans le même style, il y a aussi le Pantruche ou le Frenchie qui sont excellents !

  2. Oui, je me suis laissé dire que c'était toujours une bonne table. Pour Frenchie, les modalités de réservation m'ont découragé d'y aller…..

  3. C'est vrai qu'il faut attendre longtemps pour le Frenchie mais par chance, j'ai réservé 10 jours avant… Pour le Pantruche, je pense qu'il n'est pas encore totalement victime de son succès mais ça ne va pas tarder.
    Essayer peut être le midi pour le Frenchie…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.