Restaurant La Dame de Pic

La Dame de Pic | 17/20

Il y a de moins en moins de chefs étoilés qui se contentent du seul établissement qui a fait leur renommée. Volonté de gagner travailler plus ou d’explorer de nouveaux concepts, opportunité immobilière ou besoin d’être présent « à la Capitale », les bistrots de chefs au don d’ubiquité ne manquent pas.
Un des derniers en date, qui plus est à avoir été récompensé d’une étoile dans la foulée, est celui d’Anne-Sophie Pic, à point nommé La Dame de Pic.

A deux pas du Louvre, la façade est composée d’une baie vitrée donnant sur une bonne partie des cuisine ; La salle en L qui suit est chaleureuse et très agréable malgré l’absence de fenêtres. Fauteuils en cuir havane confortables, mur en briques blancs et tableaux fleuris dans les mêmes tons, pour souligner un art de la table très chic comme ces verres Baccarat.

Pas de carte, mais un choix de 4 menus imposés, allant de 49 (au déjeuner) à 120€. Nous optons pour le deuxième à 79€


Restaurant La Dame de Pic
Restaurant La Dame de Pic
Différentes betteraves sculptées, dont la cuisson aurait pu être moins prononcée au profit d’un croquant plus marqué, accompagnées d’une superbe mousse de la même racine aromatisée au café Blue Mountain. L’association est surprenante, juste et très équilibrée entre la très légère amertume du café et la pointe sucrée de la betterave.


Restaurant La Dame de Pic
Restaurant La Dame de Pic
Déclinaison de choux : Romanesco en purée, vert croquant et de Bruxelles presque cru. Belles cuisson pour chacun d’entres eux, un joli dressage et la encore un subtil mariage avec une émulsion vanille et bergamote. Une assiette tout en finesse pour un légume principal qui ne l’est pas toujours.


Restaurant La Dame de Pic
Restaurant La Dame de Pic
Restaurant La Dame de Pic
Une pièce de veau piquée en son centre au lardo di colonnata, à la cuisson irréprochable. La compotée d’oignon safranée et les petits morceaux d’anchois rappellent la pissaladière, mais était peut être un peu forte sur l’ensemble, au détriment en tous cas du jus de veau passé un peu inaperçu.


Restaurant La Dame de Pic
Restaurant La Dame de Pic
Mon avis est assez partagé sur ce Baba au rhum. La sphère liquide de jus du fruit de la passion était amusante et le dôme de crème vanillée glacée léger et techniquement bien réussi, mais la texture du savarin un peu trop molle. Sans doute à cause de sa taille trop réduite pour obtenir un contraste net entre la croute et l’intérieur. Une belle assiette, très technique mais pas assez gourmande ou trop déstructurée.

Carte des vins courte mais bien choisis, avec des classiques comme notre excellent Saint Aubin ’11 en Remilly de chez M Colin (46€).

La Dame de Pic propose donc une cuisine réussie et très maitrisée, menée par un staff très nombreux en cuisine ; J’ai toutefois trouvé que les prix pratiqués étaient quand même un peu élevés.
Un menu 2 E, P et D à 79€ pour des produits certes irréprochables mais tout de même assez communs (betteraves, choux, oignons…) est au dessus de la norme aujourd’hui. D’autant qu’aucun amuse bouche n’est proposé à part 2 toasts et leurs 2 beurres parfumés et que les 2 petites mignardises accompagnant le café étaient très quelconques.

Le midi en notes de frais ça le fait, mais le soir en tête à tête, je pense que c’est plus compliqué.

La Dame de Pic, 20 Rue du Louvre, 75001 Paris, T. : 01 42 60 40 40, sur le plan
Le site internet


Restaurant La Dame de Pic
Restaurant La Dame de Pic
Restaurant La Dame de Pic
Restaurant La Dame de Pic

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.