Itinéraires | 15/20

C’est dans une petite rue proche des quais de Seine que se trouve le restaurant Itinéraires. Bistrot chic de quartier attirant une clientèle composée ce soir la d’habitués, mais aussi de convives venus de beaucoup plus loin, visiblement au courant de l’excellente réputation du Chef Sylvain Sendra.

 

Une réservation dernière minute nous a permis d’occuper la dernière table de libre : Accueil souriant, et début de service efficace dans une atmosphère ultra chaleureuse, accentuée par une lumière tamisée.

 

Pour une fois, je vais commencer par vous parler des vins, mais surtout de la sommelière Caroline Loiseleux qui présente, décline, explique et conseille magnifiquement ces derniers.

Originaire du Quebec, et de retour d’Italie, Caroline Loiseleux est une passionnée comme on en trouve peu en dehors des tables prestigieuses, et qui a surtout à cœur de partager son savoir, ses gouts et son expertise. Très loin du style « encyclo » ennuyeux, sa faconde nous a fait voyager tout au long du repas. On est proche de l’enthousiasme d’Aurélia Filion de Busurleweb dont j’avais parlé ici, ce qui n’est pas surprenant lorsque l’on apprend que les 2 sont très amies.

Apres avoir sagement commencé par un Marsannay ’07 de chez Trapet, fruité et goûtu, nous avons attaqué un Condrieu ‘09 de chez Gangloff : Malgré une étiquette cette année encore très moche, ce vin offre déjà une explosion en bouche surprenante de saveurs et de soleil. Certainement pas un vin de garde, mais parfait pour les 12 prochains mois.

Grosse surprise ensuite sur un vin Italien que je ne connaissais pas, un Schiopetto ’07 Collio. Un cépage Frioul complexe, fin, étonnant. La dernière quille et non des moindre fut un Beaune clos des Mouches ’07 de chez Joseph Drouin, chez qui toute la finesse du Pinot s’exprime. Au delà de la qualité des vins dégustés, c’est surtout la gentillesse et la disponibilité de Caroline Loiseleux qui nous a séduit lors de ce diner.

 

La cuisine n’est pas en reste dans cet établissement : J’ai pris l’entrée du jour, un filet de maquereau sauce Ponzu. Belle tranche de maquereau, épaisse et longue, juste marinée dans cette sauce soja parfumée, accompagnée de quelques jeunes pousses de fenouil et d’une glace moutarde. Ce plat très joliment dressé joue sur les contraste de la texture moelleuse du poisson mariné, de la fraicheur du fenouil, du léger piquant de la glace, et de l’acidité d’une mini mousse de cédrat : Très réussi.

Petite déception ensuite sur le plat du jour, un Turbot rôti de 2kg proposé pour 3 personnes (+45€) : Belle pêche, bien cuite, mais dont les filets nous ont été servis « arrosés » d’une sauce au beurre à base de coquillage. Cette dernière était elle même fort réussie, mais beaucoup trop forte et abondante sur un poisson aussi délicat. Du coup, nous n’avons donc pas vraiment pu profiter du poisson que nous avions commandé.

Une sélection de fromages affinés plus tard, j’ai terminé par une exquise tartelette aux clémentines et sa glace au lait d’amande. Tout comme l’entrée, ce dessert en apparence simple mais parfaitement dosé en sucre est une démonstration du savoir faire du chef.

 

Parfait pour un diner en tête à tête ou une soirée « dégustation » entre amis, comme son nom l’indique, Itinéraires vous fera voyager tant dans l’assiettes que dans vos verres.

 

Itinéraires, 5 rue de Pontoise, 75005 Paris, T. : 01 46 33 60 11, sur le plan

Le site Internet

 

Itinéraires

Itinéraires

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.