Restaurant H

Restaurant H | 15/20

Le H, c’est pour Hubert Duchenne, ancien second du chef Akrame Bénallal qui vient d’ouvrir cette table au design contemporain et soigné : Plafonniers et cuivres Tom Dixon, jeux de contrastes sur les murs alternants couleurs sombres, marbres et chevrons qui tranchent avec le blanc immaculé des tables.
C’est désormais presque devenu la norme, une ouverture sur les cuisines d’ou le chef veille sur la salle.

On ne dérogera pas non plus aux menus uniques 3, 5 ou 7 platsnonjenaipasdallergienicontreindicationalimentaire, parmi lesquels nous optons pour l’intermédiaire.

Restaurant H
Pour patienter, quelques chips de quinoa blanc, noir et riz

Restaurant H
Restaurant H
Restaurant H
Le maïs sous toutes ses formes : en grain, popcorn, poudre façon polenta et surtout en crème très relevée au piment d’Espelette, heureusement adoucie par une crème de fromage de chèvre. Déjà beaucoup vu mais toujours une belle entrée en matière.

Restaurant H
Moules dans un superbe jus mousseux et persillé, plein de peps : La mer explose littéralement en bouche et quelques petits légumes pickles apportent une idéale touche d’acidité. Une entrée vraiment très réussie.

Restaurant H
Restaurant H
Saint Jacques marinée dans une huile herbacée, pousse de purée de PdT et jus de viande. La vraie bonne idée qui secoue ce plat est la pointe citronnée autour du coquillage.

Restaurant H
Restaurant H
Restaurant H
Lieu jaune, navet et ananas : Un filet de poisson cuit en basse Temp, de fines lanières de navet boule d’or et, à première vue, de petits cubes d’ananas. L’apriori sur le plat sucré-salé se dissipe vite lorsqu’on réalise que l’ananas est en fait très peu présent, justement dosé pour apporter la pointe d’acidité qui contrebalance la majorité des petits dès en réalité eux aussi de navets. Une hollandaise mousseuse termine l’ensemble super équilibré.

Restaurant H
Sorbet menthe estragon et lait caillé, façon trou normand.

Restaurant H
Restaurant H
Entrecôte gouteuse mais en quantité mini, accompagnée de salsifis en purée et entier, parfumé au café. On retrouve le jus du plat avec la St Jacques, mais le dosage du café est très bien trouvé, tout comme son association avec le légume.

Restaurant H
Pas simple d’utiliser les légumes dans les desserts : glace au fromage blanc, vanille et crème de panais qui tombe un peu à plat, sans doute par un manque criant de sucre.

Restaurant H
Restaurant H
Clémentine et chocolat, seule déception du repas, pas au niveau des assiettes précédentes : le fruit en mousse et suprême, accompagné d’un crumble et d’une glace chocolat. Un dessert de cuisinier, comme on dit.

Restaurant H
Mignardises

Une carte des vins bien inspirée, avec des premiers prix abordables et de jolis Noms comme Jobard, Morey, Colombier ou encore Antoine Sanzay et son excellent Saumur « La haye Dampierre » ’14 (65€)

Un bel endroit, un service pro et un chef au CV éprouvé, le H devrait rapidement trouver son public pour remplir la 20n de couverts de cette nouvelle table du quartier Bastille.

Restaurant H, 13 rue Jean Beausire, 75004 Paris, T. 01 43 48 80 96, sur le plan
Le site internet

Restaurant H
Restaurant H
Restaurant H

2 réflexions au sujet de « Restaurant H | 15/20 »

  1. Cuisine encore très marqué par son passage chez Akrame, à refaire dans quelques mois quand il s’en sera « émancipé » !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.