Restaurant Geist Copenhague

Geist, Copenhague | 14/20

Il y a plusieurs mois, j’avais été impressionné par une critique d’un restaurant du même nom que son chef, Bo Bech.

C’est en cherchant à y réserver une table que j’appris que ce restaurant avait fermé, mais que le chef était sur le point d’ouvrir un nouvel établissement, Geist.

 

Apres l'étoilé Herman, voici donc une belle brasserie de Copenhague avec 2 ambiances, séparée par un bar à cocktail et son barman super efficace.

D’un coté une ambiance tamisée autour de tables rondes relativement espacées, de l’autre, un très grand comptoir autour de la cuisine ouverte, avec musique & clientèle branchée. C’est donc perché sur nos tabourets autour des chefs que nous avons diné.

 

Le principe de la carte fonctionne un peu comme celui des Tapas : De petites portions, que l’on peut commander au gré de sa faim.

 

Voici ce que nous avons pu découvrir :

 

Restaurant Geist Copenhague

Restaurant Geist Copenhague

Restaurant Geist Copenhague

De grosses queues de langoustines : Préalablement rôties, le chef les enfouie sous des branches de pin qu’il flambe au chalumeau. L’assiette est servie avec quelques branches encore enflammées, ce fumage minute parfumant habilement ces crustacés pour laisser en bouche un arrière gout de pin

 

Restaurant Geist Copenhague 

Tartare de crevettes, lait fumé et baies de sureau : Frais, léger et gourmand, grâce au lait glacé, avec un mélange de texture intéressant, entre la crevette crue, ces graines de sureau et les herbes

 

Restaurant Geist Copenhague

Super mariage de l’avocat, huile d’amande et caviar. Simple, mais il fallait y penser.

 

Restaurant Geist Copenhague 

Tartare de veau et huitres : La viande est posée sur une crème d’huitre, et le mélange tout d’abord assez déstabilisant à cause de la puissance de l’huitre fonctionne finalement très bien.

 

Restaurant Geist Copenhague 

Riz de veau, fraises vertes et noix de cajou. Le ris de veau était malheureusement un peu trop cuit, mais l’acidité de la purée de fraises vertes mélangée au coté beurré des noix de cajou croquantes terminent bien ce plat.

 

Restaurant Geist Copenhague

Un Turbot extra, avec une chips très fine de fromage et surtout une noisette de purée de fenouil confit sous chaque pastille. Un poivre parfumé pour relevé le tout et obtenir un plat savoureux (j’aurais quand même apprécié un peu moins de crème dans le fond de l’assiette)

 

Restaurant Geist Copenhague

Glace vanille, purée d’olives noires et poudre de réglisse. Un peu surprenant, mais intéressant.

 

Restaurant Geist Copenhague

Tomate confite et copeaux de pamplemousses glacés, sur un jus d’ananas vanillé. Bon mélange des saveurs, mais en portion un peu trop grossière importante. De plus la tomate aurait pu confire un peu plus.

 

Nous avons accompagné notre repas d’un Sauvignon Blanc Néozélandais ’10 Dog Point et d’un cote de Brouilly ’09 de chez JC Lapalu. Rien de mémorable, mais ce n’était pas l’objectif.

 

Geist est un endroit plein d’énergie, sorte de brasserie de luxe, vraisemblablement en vogue à Copenhague. Nous avons eu le privilège d’y croiser ce soir la René Redzepi qui y dinait avec son épouse. La directrice de Geist lui ayant appris que nous déjeunions chez lui le lendemain, nous avons pu longuement échanger avec lui et apprécier à quel point il pouvait être sympa et simple…

 

 

Geist, Kongens Nytorv 8, 1050 Lobenhavn K, Denmark, T. : +45 3313 3713

Le site internet

 

Restaurant Geist Copenhague

Restaurant Geist Copenhague

Restaurant Geist Copenhague

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.