Restaurant Encore Yoshi Morie

Encore | 17/20

Nous avions essayé la cuisine du Chef Yoshi Morie lors de la semaine de pré-ouverture du restaurant Encore (ici).
Il nous tardait de retourner y diner après les habituels rodages et ajustements inhérents à tout nouvel établissement.

Accueil forcément chaleureux du sommelier Florian, maintenant bien épaulé en salle par le propriétaire des lieux, et toujours la sympathique formule à 40€ au diner.

Restaurant Encore Yoshi Morie
Restaurant Encore Yoshi Morie
Foie gras parfaitement cuit et servi à bonne température, accompagné de dés d’anguilles fumés, d’un jus de concombre et d’une pointe d’acidité apportée par la capucine. C’est frais, juste et délicieusement gouteux.

Restaurant Encore Yoshi Morie
Tomates en gaspachos et morceaux, éclats de fèves de cacao et pourpier.

Restaurant Encore Yoshi Morie
Restaurant Encore Yoshi Morie
Tartare de veau, couteaux, courgettes et un jus de coquillage, en émulsion et en gelée. Peut être un peu trop de gelée, mais un en tous cas une superbe association de saveurs et textures. J’adore définitivement les tartares de veau de ce chef.

Restaurant Encore Yoshi Morie
Restaurant Encore Yoshi Morie
Thon blanc, pavot-sumac, papaye verte.

Restaurant Encore Yoshi Morie
Restaurant Encore Yoshi Morie
Un superbe tronçon de lotte, dont je me demande comment il obtient une cuisson si précise (aucune perte d’eau de cuisson dans l’assiette), sur un lit de tomates confites et d’une sorte de feuille d’algue déshydratée. C’est puissant, parfumé et plein de sucs alléchants au thym et à la citronnelle.

Restaurant Encore Yoshi Morie
Restaurant Encore Yoshi Morie
Le ris de veau, classique de la maison. Certes c’est +10€ au menu, mais si vous aimez cet abat, ne vous privez pas, il est juste parfait.

Restaurant Encore Yoshi Morie
Restaurant Encore Yoshi Morie
Restaurant Encore Yoshi Morie
Les deux desserts, déjà goutés la fois précédente et toujours aussi réussis : Moelleux au chocolat, glace vanille et sabayon et une glace à l’ananas, mousse coco, meringue et un sirop anisé au fenouil et tagète. Idéal pour terminer le repas.

Coté cave, Florian commence à avoir des choses vraiment sympas et certaines même en magnum comme l’excellent un Montlouis/Loire ‘11 Premier Rendez-vous du Dom. Jousset. Nous avons ensuite découvert un Patrimonio ’11 Grotte di Sole d’Antoine Arena qui fait honneur à la Corse, un surprenant Coteaux du Giennois ’07 Biau ! de M Coste et enfin un vin Argentin Malbec ’11 Cuatro Manos, qu’il aurait été difficile de reconnaître à l’aveugle… Y’a de quoi faire…

Si vous y allez une première fois, comme moi, vous en reprendrez Encore.

Encore, 43 rue Richer, 75009 Paris, T. : 01 72 60 97 72, sur le plan

Restaurant Encore Yoshi Morie

4 réflexions au sujet de « Encore | 17/20 »

  1. J’ai participé à ce dîner et je peux dire que nous nous sommes unanimement régalés.
    Pour compléter le tout, l’accueil est impeccable et le service fort sympathique, notamment grâce au sommelier qui a bien affuté sa carte.
    Un grand moment pour les amateurs de bonne cuisine et de bons vins!

  2. Excellente adresse dans la lignée de la Bigarrade à ses débuts.
    Quelques remarques quand même :
    * Un sommelier tout en souplesse et en bon conseil sur le choix des vins : plutôt que de prendre deux bouteilles, après un excellent chablis, nous avons bénéficié de quelques verres d’une bouteille de vin rouge ouverte pour d’autres clients à midi.
    * Une description des plats un peu rapide et trop sommaire
    * Un usage excessif du sel sur les entrées et les plats, et du sucre sur les desserts signalé au terme du repas. Certains gouts mériteraient plus de liberté
    * Deux formules le soir à 48 et 75 € et non 40

  3. Merci pour ces précisions : Effectivement, on m’a signalé que les prix le soir étaient passé à 2 menus à 48 (plus consistent que le précédent à 40) et 75€.
    Je crois qu’il se cherchent à ce niveau, et n’ont pas encore arrêté définitivement leurs choix.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.