Restaurant David Toutain

David Toutain

Enfin auréolé d’une première étoile au Guide 2015, David Toutain est désormais bien en place dans son restaurant Parisien.

Une équipe en salle maintenant bien rodée et pro, des menus imposés mêlant plats signature et nouveautés au fil des saisons, il n’y a que les délais de réservation qui ne changent pas.

Occasion spéciale et un repas précédent bien trop éloigné, nous partons sur le menu Reine des Près.

Restaurant David Toutain
2 premiers amuse-bouches, un cylindre craquant de betterave, farci d’une mousse myrtille et mure sauvage, acidulé et vif. Billes de carpaccio de bœuf/framboise et crumble noisette.

Restaurant David Toutain
La fameuse parfaite association de l’huitre kiwi et une chips de kokotxa et brandade de morue.

Restaurant David Toutain
Pour terminer l’apéritif, des ailerons de poulet marinés à tremper dans une excellente crème de réglisse et des praires fumées au thym.

Restaurant David Toutain
Premier classique de la maison, le jaune d’œuf avec sa mousse de maïs et son caramel de carvi, ainsi qu’une brioche en guise de mouillette.

Restaurant David Toutain
Restaurant David Toutain
Tourteau en chair et en gelée, pied de porc frit et citron confit : Une assiette tout en finesse, pleine de fraicheur et d’équilibre tant dans les saveurs que les textures.

Restaurant David Toutain
Restaurant David Toutain
Une très grosse asperge grillée (au bbq ?), accompagnée d’une émulsion et tuile de parmesan, d’une mousse au citron et surtout d’une incroyable crème d’œuf. Les condiments ne sont là que pour mettre en avant le produit principal, mais font toute la différence.

Restaurant David Toutain
Restaurant David Toutain
Cabillaud cuit à la perfection et petits pois croquant. Classique mais vraiment bien exécuté.

Restaurant David Toutain
Restaurant David Toutain
Ris de veau en terrine, peau de poulet croustillante, morilles, gnocchi et jus dingue au Savagnin. Malgré une présentation en terrine, la cuisson du ris est superbe, fondante et moelleuse. Un grand plat gourmand.

Restaurant David Toutain
L’autre plat signature du chef, l’anguille fumée sur sa mousse foie-gras sésame noir et dés de Granny Smith. Une excellente chose qu’il soit toujours au menu tant ce plat est original, réussi et surprenant.

Restaurant David Toutain
Restaurant David Toutain
Le pigeon, à la cuisson irréprochable avec ses petits légumes croquants de printemps et une émulsion à l’ail des ours, relevant le jus court du volatile. La aussi, rien à redire sur cette très belle assiette.

Restaurant David Toutain
Ravi de retrouver aussi ce dessert à base de choux fleur, noix de coco et chocolat blanc, désarçonnant pour les papilles.

Restaurant David Toutain
Restaurant David Toutain
Crème de lait, glace au miel et tuile de meringue ultra fine. Joli et fin.

Restaurant David Toutain
Restaurant David Toutain
Pour terminer, une tartelette vanille et citron parfumée à la fève de tonka et accompagnée d’une glace marjolaine. C’est léger, ça se mange tout seul et donnerait presque envie de lécher l’assiette.

J’avoue ne pas avoir parcouru cette fois la carte des vins, m’étant contenté de quelques verres de Sancerre ’14 le Tournebride de V. Gaudry, passe partout.

Avec ses plats parfaitement exécutés, le restaurant de David Toutain est définitivement pour moi une des meilleures tables à Paris.

David Toutain, 29 Rue Surcouf, 75007 Paris, T. : 01 45 50 11 10, sur le plan
Le site internet

2 réflexions au sujet de « David Toutain »

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.