Citrus Etoile | 16/20

Depuis le temps que j’entendais parler de cette table, je suis enfin allé au Citrus Etoile, accompagné de mon complice A. que j’essaye de décider à participer à ce Blog depuis un moment déjà –à suivre-

 

Une vaste salle lumineuse, des tables suffisamment espacées et des tons orange-acidulé des sièges qui tranchent avec une déco contemporaine pastel. Une brigade assez nombreuse au service, globalement sympathique, mais pas forcément toute du même niveau : Une aussi belle carte mériterait plus de précision dans sa description.

 

Nous avons choisi l’entrée du jour : Calamars farcis et légumes croquants : 4 ou 5 belles rondelles de calamars tièdes, presque crues, farcies d’une fine tranche de betterave et d’aubergine un peu confite. Pour adoucir ce mélange surprenant, aux saveurs « terroirs » dues à la betterave et à la texture du calamar, une sorte de purée de mangue légère parfumée au Wasabi. Pour rafraichir encore plus cette composition, quelques mini légumes à peine blanchis, très croquants. Original et frais, ce mélange de saveurs et textures est osé et réussi.

 

J’ai ensuite pris le Cabillaud mariné rôti, Matignon de courgette à la Grassoise. La marinade à base de sauce Soja caramélise justement le poisson, parfaitement cuit, mais c’est surtout l’accompagnement qui fait l’intérêt de ce plat : une sorte de compotée de tomates, mélangée avec un peu d’olive noire concassée, mais surtout le Matignon de courgettes, coupé ici en tout petits dès de 1mm de cotés… La texture du mélange est surprenante et très agréable en bouche.

J’ai pu aussi gouter la sauce du Pigeon aux truffes de mon vis a vis, vraisemblablement à base des foies, dont la consistance et la longueur en bouche était particulièrement étonnante.

 

En dessert, le Macaron demi deuil, mascarpone coco-vanillée : Un macaron d’un noir profond, dont la teinte est obtenue grâce à l’utilisation d’encre de seiche et dont la mousse vanillée  en son centre est d’une extrême légèreté. La quenelle de glace coco qui l’accompagne complète ce joli tableau noir et blanc, et la subtilité du très léger arrière gout de l’encre (l’aurait on deviné si nous n’avions pas été prévenu ?) donne une belle profondeur et une puissance à ce joli dessert.

 

Carte des vins conséquentes, dans laquelle nous avons puisé un Châteauneuf du Pape Mont Redon ’06 (69€). En lieu et place duquel nous a été servi un ’08, qui a mis un peu de temps à s’ouvrir mais dont la minéralité nous à séduite. Pour se faire pardonner, le sommelier nous a offert un verre de Muscat Beaume de Venise pour finir nos desserts.

 

Un Chef qui à un vrai talent, audacieux dans ses choix, surtout compte tenu de la diversité de la carte et du nombre de couverts « envoyés », et qui pratique de surcroit une com’ online assez active : Retrouvez le sur les réseaux sociaux habituels (Facebook, Twitter, Foursquare, etc) pour recevoir les menus, photos de ses plats, et parfois des offres sympa comme les -30% que nous avons eu ce jour la sur l’addition !

 

 

Citrus Etoile, 6 rue Arsène Houssaye, 75008 Paris, T.: 01 42 89 15 51, sur le plan 

Le site internet

La page Facebook

 

Citrus Etoile

Citrus Etoile

Citrus Etoile

Citrus Etoile

Une réflexion sur « Citrus Etoile | 16/20 »

  1. Je suis A., le complice, et j’ai moi aussi très apprécié ce déjeuner.
     Je partage totalement l’avis sur la cuisine, très créative, originale et juste.
    Un bémol par contre sur l’utilisation dans mon entrée, comme dans mon plat d’asperge verte, complètement hors saison.
    Je serais également plus dur sur le service, que j’ai trouvé bien trop amateur et approximatif pour ce type d’établissement. Quand on m’annonce une aile de pigeon de 500g, je reste dubitatif … Prendre des jeunes c’est bien, mais sur des plats à 40 euros, le minimum est de savoir de quoi on parle.
    La carte des vins, mal grès son niveau honorable, mériterait également un support plus digne, et des conseils plus avisés.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.