Restaurant Caffè Stern

Caffè Stern | 15/20

Nouvelle table du passage des Panorama à Paris qui abrite de nombreux restaurants, le Caffè Stern a ouvert en lieu et place d’un atelier de gravure classé aux Monuments historiques.

Le décorateur P Starck a eu l’obligation le bon goût de conserver le lieu tout en l’agrémentant d’objets insolites, donnant parfois à ce restaurant Italien des aspects de cabinet de curiosité.

Petits salons en enfilade autour d’une cuisine centrale, fauteuils et banquettes confortables, tabourets et chaises en métal devenus un des classiques du designer, lustres Murano, animaux sauvages empaillés, beaux verres à eau, contrairement à ceux destinés au vin qui donnent l’impression d’être en plastique. Un savant mélange d’ancien et de moderne pour un lieu plein d’âme, assez chic et somme toute réussi.

La carte respecte les codes de la gastronomie Italienne, avec Antipasti, primi piatti, puis secondi piatti, avant les desserts.

Restaurant Caffè Stern
Restaurant Caffè Stern
Eté : purée d’aubergine, tomates en coulis et tartare, coco plats, olives taggiasche, aubergine et oignon rouge. De tres beaux produits, mais malheureusement servis en quantité microscopique pour ne pas dire ridicule : Une olive coupée en 3, une cuillère à soupe de tomate et une café d’aubergine. Plus proche de l’amuse bouche que d’une entrée (à 16€ tout de meme)

Restaurant Caffè Stern
Pizza Margherita « à la vapeur » : Annoncée comme une spécialité de la maison, nous avons choisi cette entrée intrigante. Moelleuse, avec une pointe de tomate et mozza fraiche, mais pas vraiment d’intérêt sur le plan gustatif, surtout à 18€ pour ces 4 mini parts ridicules.

Restaurant Caffè Stern
Taglionis à l’aneth, aux calamars, homards et bar, sauce pistache : Excellent plat de pâtes, mais une présence des fruits de mer réduite à son minimum : 2 fines rondelles de calamar, 5 ou 6 mini dès de poisson et un maigre effiloché de homard. Heureusement la sauce pistache est crémeuse et tout en finesse, apportant une belle liaison au plat. On reste un peu sur sa faim.

Restaurant Caffè Stern
Restaurant Caffè Stern
Raviolis de burrata au bouillon de fruits de mer et quartiers de tomates : Bonne pâte al dente, pour un plat très fin et subtil. Il manque toutefois une pointe d’assaisonnement que les coques vapeurs n’ont pas réussi à apporter.

Restaurant Caffè Stern
Restaurant Caffè Stern
Restaurant Caffè Stern
Tiramisu, la déception de notre repas : Beaux biscuits, bien parfumés au café et marsala, mais beaucoup trop imbibés. De plus, l’appareil à base d’œuf et mascarpone est beaucoup trop léger, mousseux. Du coup, l’ensemble manque cruellement de consistance et rend une « eau » pas très agréable.

Restaurant Caffè Stern
Restaurant Caffè Stern
En revanche, un superbe baba au Rhum et glace cannelle : Le Savarin est servi tiède, très léger mais gourmand et bien mouillé. La glace cannelle est extrêmement parfumée mais la saveur est légère, pas du tout agressive. Il ne manquait qu’une pointe de rhum pour en faire un très grand dessert.

A noter, un café exceptionnel pour terminer le repas.

Coté carte des vins, quelques trouvailles, et de très belles quilles transalpines ou Françaises mais des premiers prix très abordables. Nous nous sommes contentés de 2 verres de vins dont j’ai oublié le nom mais qui était fort honorables et aux alentours de 8/10€.

Une trattoria de luxe dans un décors décalé, qui propose de beaux produits italiens, avec un positionnement résolument « gastro » et une cuisine prometteuse, mais qui manque de générosité compte tenu des tarifs pratiqués.

Caffè Stern, 47 passage des Panoramas, 75002 Paris, T. : 01 75 43 63 10, sur le plan
Le site internet

Restaurant Caffè Stern
Restaurant Caffè Stern
Restaurant Caffè Stern
Restaurant Caffè Stern
Restaurant Caffè Stern
Restaurant Caffè Stern
Restaurant Caffè Stern

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.