Restaurant Alliance Toshitaka Omiya

Alliance | 16/20

Dernier restaurant en date avec un chef Japonais aux commandes, Alliance est un spin-off de l’Agapè puisque Toshitaka Omiya et son directeur de salle Shawn Joyeux y ont travaillé de nombreuses années.

Façade sombre et vitrée avec une belle hauteur sous plafond, suspensions led design et une déco épurée, mais avec des matières chaudes au mur, façon tissu et cuir dans les tons de beige, or et gris. Au fond du restaurant, une grande baie vitrée qui laisse apparaître les cuisines surélevées.
Un très bel art de la table, avec les verres Riedel de rigueur et de jolis couteaux Perceval orignaux, qui changent des trop vus 9.47.

Différentes formules mais aussi une carte, dans laquelle nous avons pioché plusieurs assiettes :

Restaurant Alliance Toshitaka Omiya
En amuse bouche, une déclinaison de persil, cracker poireau et châtaigne en crème, chips et lamelle crue.

Restaurant Alliance Toshitaka Omiya
Restaurant Alliance Toshitaka Omiya
Une jolie scène de sous bois, avec ces champignons trompettes et pieds bleus, crumble salé, oignons frits et PdT. Parfaite adéquation entre le goût et la vision.

Restaurant Alliance Toshitaka Omiya
Restaurant Alliance Toshitaka Omiya
Seule petite déception du repas, avec cette mousse anachronique remplissant un oursin, ses langues et quelques suprêmes de pamplemousse. La mousse est au Campari, ce qui n’est pas inintéressant sur l’ensemble, mais trop présent au détriment du fruit de mer. Peut-être que des oursins méditerranéens plus puissants donneraient un meilleur résultat.

Restaurant Alliance Toshitaka Omiya
Restaurant Alliance Toshitaka Omiya
Tranche de foie gras pochée dans un bouillon de canard, accompagné de petits légumes de saison. Le bouillon clarifié est très parfumé et les légumes façon pot-au-feu encore croquants. Plat revigorant et extrêmement plaisant.

Restaurant Alliance Toshitaka Omiya
Restaurant Alliance Toshitaka Omiya
Un filet de Saint-Pierre nacré, avec quelques topinambours rôtis et en chips et une sauce légèrement crémée aux coques. Finesse et belle mise en valeur des produits.

Restaurant Alliance Toshitaka Omiya
Restaurant Alliance Toshitaka Omiya
Restaurant Alliance Toshitaka Omiya
Encore quelques semaines pour profiter du Lièvre à la royale que de plus en plus de tables contemporaines remettent au gout du jour. Ici très bien exécuté, en version peut-être un peu plus passe-partout, c’est à dire avec un peu moins de puissance dans la sauce mais tout autant de fondant et généreux en foie gras. La sauce est superbement liée et l’accompagnement vraiment malin : Tortellini au poireau fumé et surtout une bille de cèleri qui va chercher une point d’acidité avec une pointe de raifort.

Restaurant Alliance Toshitaka Omiya
Restaurant Alliance Toshitaka Omiya
Tranche de rôti de cochon espagnol, fondant et rosé, avec quelques salsifis et un excellent jus collant. La encore de beau produits simplement sublimés.

Restaurant Alliance Toshitaka Omiya
Palets glacés pamplemousse et laurier

Restaurant Alliance Toshitaka Omiya
Poire en dés et gelée, glace à l’huile d’olive et tuile sucrée à l’estragon.

Restaurant Alliance Toshitaka Omiya
Restaurant Alliance Toshitaka Omiya
Pour terminer, un feuilletage craquant, entourant une crème légère puissant en chocolat, avec une glace au panais dont le parfum pourrait être plus marqué. Ça croustille, fond et reste longtemps en bouche grâce à la concentration en cacao.

Restaurant Alliance Toshitaka Omiya
Quelques mignardise, guimauve pistache, tarte chocolat et financiers.

A noter une carte des vins vraiment intéressante, avec surtout un nombre conséquent de bouteilles très très abordable, ce qui devient malheureusement de plus en plus rare dans ce type d’établissement. Pas mal de nature, beaucoup de vignerons indépendants, et toutes les régions bien représentées, jusqu’à de très belles étiquettes. L’excellent Bourgogne ’12 de O. Decelle et P.J. Villa est proposé à 7€ le verre.

Excellent service, produits remarquables et chef qui connaît la chanson : Une ouverture sans doute trop tardive pour figurer dans l’édition 2016 du Michelin, mais nulle doute qu’Alliance figurera dans la suivante, avec de bonnes chances d’être étoilé.

Alliance, 5 rue de Poissy, 75005 Paris, T. 01 75 51 57 54, sur le plan
Le site internet

Restaurant Alliance Toshitaka Omiya

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.