restaurant akrame

Akrame | 16/20

Retour chez Akrame dont je vous avais déjà parlé ici, juste après l’ouverture. 

Mais comme je l’avais fait à propos du restaurant Itinéraires, je vais de nouveau commencer par vous parler du Sommelier, en l’occurrence David Rougier.

Tout juste 21 ans, mais un CV déjà impressionnant : Cordeillan Bages ou je l’avais croisé à l’occasion d’un repas, puis le Meurice et enfin le Bristol… Y’a pire comme formation.

Mais au delà de cette dernière, c’est sa sympathie, son enthousiasme et tout simplement sa passion qui valent le détour : David Rougier met un point d’honneur à faire découvrir des vins méconnus qui gagnent à l’être, des producteurs méritants ou encore des productions confidentielles, le tout à des tarifs plus que corrects. Buveurs d’étiquettes s’abstenir.

Nous n’avons pas regretté de nous laisser guider au verre : Comment deviner un Chardonnay du Cantal, Palhàs ’09 de chez Gilles Monier, si minéral et droit ou encore un Saumur La Dame de Roche Ville frais et vif ? Excellente découverte avec le Champagne BdB de Francis Boulard, vineux et profond à souhait. Bref, laissez vous faire, vous serez en de bonnes mains.

 

Et la cuisine dans tout ca ? Toujours nickel, comme J. -en voisin habitué- et moi avons pu le constater avec le menu en 3 services à 35€

 

restaurant akrame

restaurant akrame

restaurant akrame

 

Quelques amuses bouche : Tartelette de kefir&œufs de harengs et sablés au parmesan, puis  une façon originale de préparer la PdT de Noirmoutier : Rôtie au sésame noir, à tremper dans une chantilly très légèrement aillée. Pas très pratique à déguster, mais sympa.

 

 restaurant akrame

restaurant akrame

 

Velouté de Champignon de Paris et œuf cuit à 62°C. Excellente façon de mettre en valeur ce champignon somme toute banal, dont les parfums sont ici habilement relevés par des mini dès d’espadon fumé. J’aurais préféré un tout petit plus de consistance à la texture de l’ensemble, mais cette entrée est très réussie.

 

 restaurant akrame

restaurant akrame

 

Pavé de thon flashé vapeur, courgettes rôties et en purée, mousse de lime. Un généreux pavé d’albacore à la cuisson précise, accompagné d’un jus et mousse citronnée et de belles petites courgettes croquantes. Je ne suis pas convaincu de l’intérêt de la pate d’arachide en condiment, mais l’assiette était parsemée d’une herbe dont j’ai oublié le nom, proche du basilic citronné et pour le coup idéale sur le reste du plat.

 

restaurant akrame

restaurant akrame

 

Vanille Framboise : Emulsion, glace et crème vanille avec quelques framboises et un palet chocolat & poudre de fruits rouges, posés sur un coulis de framboise. Un joli dessert dont les couleurs changent au fur et à mesure, frais et léger. Les petites feuilles d’une herbe que je goutais pour la première fois, l’atsina cress, ne sont pas que décoratives puisqu’elles apportent une petite touche de réglisse surprenante.

 

restaurant akrame

 

Une amusante tasse à café.

  

Nous avons eu le plaisir de pouvoir échanger avec le Chef après le repas, qui est définitivement fort sympathique, sincère et à l’écoute. Sa cuisine d’instinct et parfois risquée, couplée à une équipe efficace, n’a pas fini de ravir les convives qui se pressent à sa table.

 


Akrame Benallal, 19 rue Lauriston, 75016 Paris, T. : 01 40 67 11 16, sur le plan

Le site internet 

 

restaurant akrame

 

8 réflexions au sujet de « Akrame | 16/20 »

  1. J'adore trop ce restaurant, si j'étais parisienne j'en ferai ma cantine!!!!! En plus d'une cuisine goûteuse que j'apprécie vraiment, le lieu est cosy, le Chef et le personnel adorables… what else? 😉
     

  2. @Chantal: C'est vrai, c'est une très bonne adresse

    @KitchenV : Le bon tuyau d'Elo….

  3. je suis au contraire surpris d'un tel engouement peut etre "tres parisien"… le restaurant L'Atelier d'Akrame qu'il possedait à Tours n'est resté à peine ouvert que qq mois, une cuisine certes recherché, mais brouillonne, une carte des vins minimaliste et des prix delirants… Cette experience ratée lui a certainement servi, du moins je lui souhaite! On mange bien mieux et pour moins cher sur Tours

  4. Cela fait une semaine que nous sommes allés au restaurant d'Akrame à Paris, et vue la prestation qui nous a été offerte et les commentaires du Gault et Millau sur son ancien restaurant à Tours, je pense que les personnes qui se permettent de critiquer anciennement l'Atelier d'Akrame ont sincèrement un problème d'éducation du palais et aucune culture culinaire et à priori un tres mauvais relationnel avec le rapport qualité/prix n'ayant aucune notion des coûts de revient des produits de qualité. Pour revenir sur notre repas au restaurant d'Akrame mercredi dernier, effectivement le lieu vaut le détours (nous sommes venus expres de Verdun). Une cuisine qui s'affiche déjà parmis les plus grandes sans oublier un service frais, léger et sympatique tout en restant tres professionnel! Et un chef au grand coeur… What else ??? Encore merci, et vivement la prochaine fois!

  5. Je suis allé diné mercredi dernier et nous avons été enchanté par le menu dégustation. Nous l'avons accompagné de vins s'apprêtant idéalement aux plats sur les conseils du très sympathique sommelier qui vient parfaire la grande qualité de l'équipe entourant le chef.
    Bref, si vous voulez vous faire plaisir et vous émoustiller les papilles et que vous n'avez pas encore eu l'occasion de tester cette adresse, alors vous savez ce qu'il vous reste à faire !
     
     

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.