Panna Cotta

Panna Cotta

Encore une recette simplissime (pourtant pas toujours réussie dans les restaux…) dont il existe des tas de variantes en terme de dosage, utilisation de lait avec la crème, gélification du coulis de fruits, etc, etc.

Voici une possibilité, pour obtenir un dessert léger en bouche, malgré les ingrédients utilisés (1l de crème liquide, 2 gousses de vanille et 100g de sucre).

Faites chauffer à feu moyen les 2/3 du litre de crème fraiche liquide, avec 70 gr de sucre et 1 gousse de vanille que vous aurez fendue pour en extraire les grains.

Au bout de quelques minutes, retirez du feu et incorporez votre feuille de gélatine ou votre poudre d’Agar (reportez vous au dosage recommandé en fonction du produit utilisé). Mélangez bien, et laissez reposer/refroidir.

Montez une chantilly avec le dernier tiers de la crème liquide, les grains de la 2eme gousse de vanille et 30 gr de sucre.

Lorsque votre premier appareil aura refroidi, mélangez le délicatement à la chantilly.

Remplissez le tout dans des ramequins. Conservez au frais une bonne journée.

Panna Cotta

Panna Cotta

L’utilisation de la chantilly permet d’obtenir une panna cotta plus aérée, donc à la texture plus légère. Elle permet aussi une dissémination homogène des grains de vanille, évitant qu'ils se retrouvent en bas du ramequin (donc en haut du dessert après démoulage).

Panna Cotta

Panna Cotta

Coulis de framboise, que vous passerez au chinois après avoir mixé.

Panna Cotta

Pour faciliter le démoulage, vous pouvez tremper le ramequin quelques secondes dans de l’eau très chaude.

N'hésitez pas à modifier le dosage en sucre ou en gélatine, en fonction de vos gouts. Le coulis généralement acide est la pour contre balancer le sucre de la crème.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

*

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.